La voie des sans voix

Division au sein des ex-combattants

0 157

Ce lundi 10 décembre 2018, le corridor nord de la ville a été pris d’assaut par une centaine d’ex-combattants . Ils ont tenté d’ériger un barrage sur la voie publique pour une manifestation. Objectif, réclamer leurs arriérés de soldes que le gouvernement avait promis.
Renseignement pris, cette manifestation n’a pas obtenu l’approbation de toute la cellule 39.

Selon Fofana Ali Coordonnateur général des ex combattants, c’est le nommé Diakité Aboudou qui est la base de cette situation, « c’est un seul individu qui est en train de troubler la quiétude des habitants de bouaké. » Toujours selon Fofana Ali, Diakité Aboudou ne vit pas a bouaké. Mais chaque fois, il viendrait créer des troubles à l’ordre public. 

« Avec toutes les coordinations des ex combattant, nous avons pourtant privilégiés la voie du dialogue avec les autorités compétentes. Mais lui, il ne veut pas entendre raison » poursuivant, notons que Fofana Ali a déclaré que le nommé Diakité Aboudou s’est rendu lui-même à la gendarmerie nationale « nous l’avons déjà prévenu. Si nous-même, on l’attrape, ça ne va pas du tout aller pour » a-t-il lancé avec dépit

 

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :