La voie des sans voix

Fpi : Gbagbo adoube les vivants, mais aussi les morts qu’il faut pleurer et célébrer

0 823
Gbagbo à la CPI

Deux semaines après l’enterrement de Abouo N’dori et le décès brutal de Marcel Gossio, Aboudramane Sangaré les a suivis sans crier gare ce samedi 3 novembre 2018.

Dans un communiqué qui ne s’est pas fait attendre signé par Assoa Adou depuis Paris, le même 3 novembre, Laurent Gbagbo annonce le décès de Sangaré Abou Dramane, et la suspension des activités politiques du Fpi, jusqu’à la fin des obsèques du défunt.

Un traitement que peut sans doute justifier l’attachement de Sangaré à l’ex Président, mais auquel n’ont pas eu droit d’autres défunts….

Homme d’État au grand cœur, Gbagbo Laurent mis brutalement au devant de la scène politique partisane par la disparition de son « jumeau », ferait-il une classification au sein de ses camarades de lutte, une discrimination entre les morts , après avoir choisi les vivants qu’il fallait suivre et ceux qu’il ne fallait pas suivre ?

A la mort de Marcel Gossio, Laurent Gbagbo n’a pas daigné faire un communiqué, juste pour souhaiter ses condoléances à son ancien camarade de lutte. Celui là même qui avait tenu de main de maître le port autonome d’Abidjan au plus fort de la crise.

L’historien Gbagbo et fervent chrétien aurait-il oublié que la mort d’un proche provoque toujours un choc, mais qu’elle est aussi un moment de pardon et de réconciliation, selon le sage Hampate Ba ?
Les funérailles permettent d’humaniser ce moment par le rassemblement des proches, l’évocation de celui qui vient de partir, les gestes d’amitié. Pour les chrétiens, comme pour les musulmans, et dans toutes les traditions , les funérailles sont aussi le moment de recueillement et de pardon.

Pourquoi malgré sa carrure d’homme au grand cœur, éclairé et autre Gbagbo Laurent creuse-t-il encore plus le fossé entre les deux camps rivaux du FPI ?

Sangaré doit être pourtant le prétexte pour reconstruire et réconcilier le Fpi , autour de son chef historique, et cela commence par réparer aussi les oublis …,

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :