La voie des sans voix

Journée Mondiale de l’Environnement : la Côte d’Ivoire réaffirme son engagement à sauvegarder l’environnement

43

Le 05 juin dernier, à l’instar des pays du monde, la Journée Mondiale de l’Environnement a été célébrée en Côte d’Ivoire. en plus des actions éclatées, une cérémonie symbolique s’est tenue à l’hôtel du District au Plateau en présence de la ministre Anne-Désirée Ouloto, première responsable du MINSEDD, des représentants du gouvernement, des représentants d’institutions internationales et d’acteurs de la salubrité, de l’environnement et du développement durable.

« Nous utilisons trop rapidement les ressources que la terre peut fournir, et nous produisons plus de déchets qu’elle ne peut en absorber », déclarait l’ONG canadienne Global Footprint Network en 2016. C’est en substance en ces termes que la ministre Anne-Désirée Ouloto a entamé son propos lors de célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement, hier à l’hôtel du District d’Abidjan-Plateau. En effet, depuis 1974, la Journée Mondiale de l’Environnement est célébrée à travers le monde pour rappeler à tous l’importance d’œuvrer pour préserver notre cadre de vie et notre pays n’est pas resté en marge de cette célébration.

Malgré les obstacles qui, pour la ministre « appellent la réécriture de nos politiques et stratégies », le gouvernement ainsi que les citoyens engagés sont loin de se résigner. Ainsi, cette journée qui se veut être une tradition est une occasion pour « sensibiliser l’opinion nationale et mobiliser toutes les parties prenantes à la cause de l’environnement dont l’état détermine notre état de santé » ; a noté la ministre lors de la cérémonie officielle de cette Journée Mondiale de l’Environnement.

Mais avant la cérémonie de l’après-midi, la matinée du 05 juin a été meublée par deux panels de discussion portant sur les thèmes « Solutions pratiques pour la réduction de la pollution plastique en Afrique » et « Rôle du secteur privé dans la lutte contre la pollution : défis et opportunités » ; animés par des représentants des institutions partenaires – ANAGED, PNUE, REDDA, BAD.

Au cours de cette journée, les participants ont pu échanger avec des acteurs du développement durables tels que son Excellence R. Ravindra, ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire ; Mme Angele Luh, chef du bureau ONU Environnement ; M. Charles Boamah, vice-président de la BAD et M. Bakayoko Inza, président de l’association des professionnels de développement durable (Prodd) ; sur la problématique des déchets plastiques au centre de cette JME illustrée à travers le thème « Combattons les déchets plastiques ».

Un film documentaire a également été projeté en vue de sensibiliser les participants sur les dangers de la pollution plastique. Des professionnels du recyclage ont apporté leur contribution à cette JME par une exposition de leurs œuvres issues d’objets en plastiques.  L’idée étant d’informer sur les opportunités d’affaire que représente les déchets plastiques.

C’est dans une ambiance instructive que la Anne-Désirée Ouloto a inviter chaque citoyen du territoire ivoirien à prendre une part actives aux manifestations prévues dans le cadre de la Quinzaine Nationale de l’Environnement qui se poursuit jusqu’au 17 juin prochain.

Tingbo

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :