La voie des sans voix

Duncan l’indéboulonnable ministre,bientôt député

0 82

Daniel Kablan La liste du sphinx de Daoukro est connue. Et comme il fallait s’y attendre, les élèves turbulents ont été remplacés par les plus attentifs. Parmi ces élèves studieux, il y a bien évidemment des ‘’Doya’’ c’est-à-dire des doyens des doyens. Au nombre de ces dernier, un nom attire l’attention. J’ai nommé Daniel Kablan Duncan.

Du 7 novembre 1990  au 24 décembre 1999, l’homme a été Ministre de l’Économie, de l’Industrie et des Finances et premier de Côte d’ivoire. Et ce pendant 9 ans N’eut été le coup d’Etat du père Noël en treillis et de ses jeunes mutins, un certain 24 décembre 1999, Monsieur Duncan aurait eu une plus grande longévité aux affaires.

On a cru que s’en était terminé de la présence de celui que les ivoiriens appellent l’air mi agacés, mi amusés, ‘’Croissance à deux chiffres’’ dans les arcanes du pouvoir. Que nenni !

Depuis le premier juin 2011, il a encore rempilé pour un autre bail avec les lambris dorés du pouvoir. Ainsi donc, depuis le retour aux affaires d’Etat de la coalition Houphouetistes, Daniel Kablan Duncan a été successivement Ministre des affaires étrangères, puis une fois de plus premier ministre dans le gouvernement Ouattara. Là encore, cela fait 5 ans qu’il est là !

En un mot, ça fait 20 ans que Daniel Kablan Duncan a pour fonction Ministre. Comme si cela ne suffisait pas, à 73 ans, l’homme se présente comme candidat aux législatives dans la circonscription électorale de Grand Bassam commune et sous-préfecture. En 1990, moi, Daouda le natif de Bouaké, dans mon ‘’Tchakoto’’ je déambulais dans les rues poussiéreuses d’Odiennekourani. Le vieux-là était ministre, 26 ans après, pendant que je cherche toujours un emploi stable, le Monsieur est toujours ministre.

Je m’interroge, je me demande. Dans les 70 % de jeunes que comporte la Côte d’Ivoire sur 23 000 000 d’habitants, est-ce qu’il n’y a pas de personnes intelligentes  pour occuper ce poste de député? Ni de technocrate capable de remplacer valablement Daniel Kablan Duncan ? Qu’on ne se méprenne pas, Je n’ai rien contre le ‘’Doya’’. Mais je suis contre cette prise en otage de la jeunesse Ivoirienne.

La classe politique ivoirienne, lorsqu’on la regarde de plus près, on se rend compte qu’elle a une moyenne d’âge de 70 ans. Et à l’exception de quelques-uns, que l’on peut aisément compter du bout des doigts, ceux qui composent cette classe politique, ne sont pas prêts à laisser les jeunes faire leurs preuves.

Du RDR d’Alassane Ouattara au PDCI du sphinx de Daoukro en passant par le FPI de Affi N’guessan ou celui d’Abdou Dramane Sangaré, les vieux ne voient les jeunes qu’en éternels poseurs de bâche pour leurs meetings.

Cependant, faut-il en vouloir aux vieux de garder le pouvoir ? Je ne pense pas ! Car les jeunes eux-mêmes n’ont pas encore pris conscience de leurs potentiels. Ils se complaisent dans cette position de suivistes. Toujours là, à répondre présent en parfait laudateurs. Toujours là, à cirer les pompes de ces vieux qui se voient en immortels.

Cette candidature de Duncan est la preuve par A+B que les vieux ne sont pas prêts pour les jeunes. Et cette candidature devrait attirer l’attention des jeunes de Côte d’Ivoire. Ne dit-on pas que lorsqu’on danse avec un aveugle, il faut souvent lui marcher sur le pied pour qu’il ne se sente pas seul ? Je crois pour ma part que c’est le lieu pour les jeunes ivoiriens de marcher sur le pied des vieux afin qu’ils ne se sentent plus seuls !

Jeune de Côte d’Ivoire, où que tu sois, lèves toi et vas voter contre ces vieux qui depuis notre naissance ne cessent de nous tirer vers le bas. Dans les urnes, la seule question que tu dois te poser est : Depuis 1990, qu’ont-ils fait pour nous ? Que nous ont-ils apporté ? Si tu n’as pas de réponses à ces questions, ne fait pas de vote blanc. Vote simplement pour un jeune candidat indépendant. Juste ça, juste un vote sanction, juste un carton rouge :

Les vielles personnes quittez !

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :