La voie des sans voix

Bruno Koné : « Que les femmes soient plus représentées dans le secteur des TIC »

0 120

bkLe jeudi 28 avril 2016 a marqué la célébration de la journée mondiale des jeunes filles dans les TIC. En Côte d’Ivoire, l’ONG Femmes & TIC et l’Artci ont organisé une journée de sensibilisation et de réflexion sur l’internet des objets en présence de nombreuses jeunes filles issues de toutes les couches sociales. 

A cette occasion, le ministre de la Poste et de l’Economie Numérique Bruno Koné, a délivré un message dans lequel il a défini l’internet des objets tout en demandant aux jeunes filles de s’approprier les TIC. « La femme est plus impliquée dans les taches ménagères, il est bon donc qu’elle puisse bénéficier du télétravail. Cela permet de rester à la maison et travailler. Mais il faut créer un écosystème qui prend en compte les contraintes liées au télétravail. Il faut être connecté, avoir accès à ses fichiers, qu’on puisse travailler à distance ». Pour lui, il faut que notre pays rattrape en l’espace d’une décennie le fossé numérique qui le sépare des pays développés en matière de TIC.

L’analphabète de demain sera celui qui ne maitrisera pas l’outil internet. Il faut donc que les jeunes filles soient au fait des immenses opportunités offertes par les technologies. « D’ici 2020 c’est 50 milliards d’appareils qui seront connectés. Grâce à l’internet des objets et toutes les technologies, il y aura une réduction de la pénibilité des taches, et surtout des tâches ménagères. Ce qui concerne d’avantage les femmes. La technologie sera au service de la femme et de la jeune fille » a insisté Bruno Koné.

Membre de l’Union Internationale des Télécommunications, la Côte d’Ivoire exprime par cette célébration sa volonté de réduire le déficit au plan de la présence des femmes et de jeunes filles dans le secteur des TIC. Au cours de la cérémonie, les jeunes filles ont fait montre de leur savoir-faire en matière de nouvelles technologies.

« Je suis heureux de voir les jeunes filles, les femmes de demain commencé à s’intéresser à ces aux nouvelles technologies numérique. Je peux me permettre de dire sans me tromper que vous êtes en avance sur votre temps, soyez en félicitées »

Dans 10 ans, 30% des emplois actuels vont disparaitre et 80% des emplois vont nécessiter des connaissances en TIC. Il est donc plus qu’important que les jeunes filles abordent dans les meilleures conditions ce virage.

Crédit Photo: ICT4Africa

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :