La voie des sans voix

Que savent les pseudos experts Afrique de notre continent!?

0 84

Je redoute toujours ces moments-là. Ces moments où j’entends dans un poste radio  »Tic tic tic tiiiiii’’. Il est 8h en Côte d’ivoire 2h de plus en France.  » Mon cœur s’arrête de battre, mon sang ne fait que un tour. L’heure de mon pays vient d’être donnée dans le générique de RFI (radio France internationale).

Idem pour la télévision, lorsque le nom de votre pays sort en rouge sur la bande déroulante de la chaîne France 24. Comme on le dit chez nous en côte d’ivoire,  »c’est gâté »L’Afrique ne fait la une des canards occidentaux, que lorsqu’il y a une mauvaise nouvelle.

Quand il y a une mauvaise nouvelle dans une partie de l’Afrique, les correspondant étrangers sont envoyés dare dare dans le pays en question pour couvrir l’événement en temps réel. Sur les plateaux de télévision et de radio, on sort le grand jeu. C’est ainsi parti pour la foire aux  »experts » et  »spécialistes » en tous genres. Ils se suivent et se succèdent avec des titres pompeux et ronflants, spécialistes du mali, spécialistes des Touaregs, experts de la côte d’ivoire, experts de X et Y choses.

Très souvent, pour les mêmes reportages que vous couvrez ensemble, les journalistes occidentaux rapportent les faits comme si le pays était à feu et à sang. C’est à croire que l’Afrique n’est que sécheresses, famines, maladies mortelles, guerres interethniques, coups d’État militaires, instabilité politique, corruption…

Voilà l’image que certains médias occidentaux ont de l’Afrique. Ils ne semblent connaître le continent que sous le prisme de la fatalité.Et pourtant, ce ne sont pas les exemples de «success stories» qui manquent en Afrique. Le continent noir est sujet à toutes sortes de séductions.

Il attire Arabes, Chinois, Russe, Américains et Européens. Le berceau de l’humanité se distingue par une croissance forte et rapide. Selon le site du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), sur les quinze économies ayant la croissance la plus rapide dans le monde d’aujourd’hui, dix se trouvent en Afrique. Cela démontre que l’Afrique n’est plus cette perpétuelle zone de turbulence. Bien qu’il reste beaucoup à faire, l’Afrique a résolument pris le train de l’émergence.

Alors, pourquoi les médias occidentaux ne parlent presque jamais de cette performance? De deux choses l’une soit les journalistes feignent de ne pas savoir soit ils ne savent vraiment pas! Et là c’est grave!!!

Ce n’est pas parce que vous avez passé 2 voire 10 ans en Afrique que cela fera de vous un spécialiste de l’Afrique. Vous ne pourrez jamais raconter mieux l’histoire de l’Afrique que les africains eux-mêmes.

Ces pseudo-spécialistes semblent tellement connaître l’Afrique mieux que nous que bien souvent, leurs analyses sont à la limite de l’irréel. Certains vont jusqu’à faire de l’Afrique un seul et même pays.

Chers ‘’Experts ou spécialistes de l’Afrique’’ l’Afrique c’est un continent avec pas moins de cinquante-quatre Etats. Où chaque pays est constitué au minimum de deux voire trois groupes ethniques. Chacune des ethnies a sa culture, ses coutumes et souvent même des religions et des sensibilités différentes

Avant de vous arroger le droit de parler de ce qui vous dépasse très souvent, demander aux concernés, c’est-à-dire aux ressortissants de ces pays africains de raconter leurs propre histoire!

Il est temps de donner la parole aux vrais experts de l’Afrique. Notamment les journalistes africains. Car ces derniers ont un avantage considérable que vous n’aurez jamais. Ils connaissent mieux le terrain, les forces en présence, le climat politique ou social. Au-delà de cela, ils se fondent facilement dans la masse.

Et si vous voulez vraiment connaître l’Afrique, il vous faut regarder l’Afrique à travers le regard des africains eux-mêmes.

C’est le conseil d’un confrère. Dans le cas contraire, vous aurez toujours des approches ridicules et biaisées des problèmes africains. Des avis justes bon pour faire plaisir à une certaine partie de vos populations dont certaines croient que les Africains dorment encore dans les arbres

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :