La voie des sans voix

Que cache la visite d’Axelle Lemaire à Abidjan ?

0 108

Axelle lemaireLa secrétaire d’État française chargée du numérique a passé trois jours sur les bords de la lagune Ébrié. La ministre était accompagnée d’une forte délégation d’entrepreneurs et d’hommes d’affaires. L’un entre eux, Ismaël Le Mouel, a vu son projet HelloAsso être lancé ici, à Abidjan.

Une plateforme de collecte de fonds dédiée aux associations. Le site a été présenté aux Ivoiriens ce jeudi 10 septembre 2015. Orange Collecte est le nom qui a été donné à HelloAsso en Côte d’Ivoire. Son lancement effectif a été fait en présence de Stéphane Richard, Président Directeur Général du Groupe Orange et Dominique Ouattara, première dame de Côte d’Ivoire (il faut dire qu’elle a reçu un don de 101 538 150 f CFA).

Le séjour d’Axelle Lemaire nous a tous ému, moi en premier. Voir la secrétaire d’État d’une puissance mondiale faire le tour des différents co-working spaces et Fab Labs d’Abidjan fait vraiment plaisir. Car depuis 2010, c’est la première fois qu’on nous montre que nous existons, que nous avons de la valeur.

Grâce à cette visite, la communauté web ivoirienne a été mise à l’honneur, tous les projecteurs étaient braqués sur elle et notre ministre de tutelle, Bruno Koné, a enfin fait la connaissance officielle de la dite communauté. J’ai été vraiment fier de ce moment. Au moins, il sait maintenant qu’ « il y a des compétences en Côte d’Ivoire ».

Axelle

Cependant, j’ai quelques inquiétudes après cette visite de la ministre française , surtout lorsqu’elle dit : « J’ai pu y découvrir la vitalité et l’énergie de l’Africa tech émergente, mais aussi les nombreux défis qu’elle rencontre dans son développement (…) Le potentiel est là et la France à un rôle à jouer sur ce marché émergent, via l’expertise de ses opérateurs bien présents, mais aussi par l’exportation du savoir-faire de la French tech pour structurer et valoriser les acteurs de la tech ivoirienne… avec au bout, pourquoi pas, la création d’un Abidjan French Tech Hub ? »

Était-ce une visite « diplomatique » derrière laquelle se cache une exploration de l’écosystème web Ivoirien encore vierge ? Car, si je m’en tiens à son discours, tout porte à croire que les compétences risquent de venir de la France. Le lancement de HelloAsso, sous la bannière d’Orange collecte, en est une preuve.

Je pense, pour ma part, que la France est à la recherche de marchés et débouchés pour ses entrepreneurs Tech. Et l’espionnage « diplomatico-légal » d’Axelle Lemaire aura très bien fonctionné. Ne soyons pas surpris qu’après les élections, la Côte d’Ivoire soit envahie d’entrepreneurs web français avec des projets adaptés à nos réalités.

Crédit Photo: Page Facebook Axelle Lemaire

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :