La voie des sans voix

Le guide de survie de la communauté web Ivoirienne

0 73

Communauté-puzzleIl y 4 ans, jour pour jour, que j’ai fait mon entrée dans la communauté web Ivoirienne. Une communauté qui m’a vu faire mes premiers pas dans le web. En 4 ans, J’en ai vu des vertes et des pas mûres. J’ai eu des moments de souffrance, d’humiliation, des coups bas. J’ai quelque fois été victime de méchanceté gratuite. Mais, dans cette communauté, j’ai aussi eu des moments de fou rire, de joie et de bonheur.

2015 vient de pointer son nez, avec son cortège de vœux, aussi long que mon bras. Vœux sincères ? Je ne sais pas. La seule chose dont je suis sûr, c’est qu’il ne faut pas tomber dans le même piège. Parlant de piège, dans ce billet, je vais (tenter de) donner des astuces pour éviter le traquenard de la nébuleuse communauté web ivoirienne.

Je ne prétends pas avoir la science infuse, mais après quatre ans dans cette fumeuse communauté, je pense avoir assez d’expérience pour les « Bleus » qui veulent franchir le Rubicon. Pour y survivre, il faut avoir un mode d’emploi. Vous avez de la chance, pour la nouvelle année 2015, je vous offre ces recommandations en cadeau de bienvenue dans « la toute puissante communauté web Ivoirienne » :


1 – Ne compter que sur soi-même

Elle porte le nom pompeux et ronflant de communauté pour rien. Dans cette sphère, l’individualisme est le maître-mot. N’attendez jamais rien de personne. Si quelqu’un vous apporte un soutien, vous l’acceptez comme un bonus et vous dites « Dieu merci ». Si personne ne vous aide, n’en voulez à personne, et continuez de travailler en silence.

2 – Nos amitiés se font (et se défont) au gré de nos intérêts.

Dans ce bas monde, rien n’est gratuit. Dans la communauté web, le mot « intérêt » prend tout son sens. Ici, la question que les uns et les autres se posent en permanence, c’est « il m’apporte quoi ? ». Si vous ne vous posez pas la même question, sortir de votre « Pain » sera difficile. Intégrez la recommandation 1 dans votre matrice


3 – Ne jamais se fier aux apparences

De dehors (sur Twitter, Facebook), ce sont les meilleurs toutes catégories confondues. Mais, quand vous commencez à les pratiquer, c’est là que vous comprenez le sens profond du chant des enfants « Les oiseaux les plus gros ne sont pas les plus beaux ». Ils ont le verbe facile, le discours juteux, laiteux et mielleux. Eux, ce sont les VIH (Vendeurs d’Illusion et d’Hallucination). C’est une espèce rare, capable de vous faire croire que le soleil se lève au nord et se couche au sud. En plus d’être rares, ils sont dangereux pour tout le monde, car ils vous perdent votre temps. Les filles sont les « meilleures victimes » de ces gens. Après avoir pénétré et fouillé les moindres recoins de leur esprit, elles deviennent de vrais zombies, qui ne jurent que par le VIH. Incapable de réfléchir par elles-mêmes. Jusqu’au jour où elles se rendent compte qu’elles ont été abusées au sens propre comme au sens figuré. C’est là qu’elles deviennent toutes poétesses.


4 – Soyez déterminés

Persévérance, obstination, ténacité et acharnement doivent être les mots qui vous caractérisent. Chaque fois que vous allez commencer un projet, une initiative, vous trouverez toujours des gens qui vous diront que ce n’est pas bon. C’est les champions tout terrain de l’entrepreneuriat web. Ils connaissent tout, ils ont tout vu, leur parole est parole d’évangile (ils ont une horde de zombies à leur service). Face à eux, vous n’êtes rien, vous serez humiliés, blessés… Certains iront jusqu’à vous dire que si vous n’avez pas leur bénédiction vous n’allez pas réussir. Si vous avez l’esprit faible et chagrin, vous croirez aux inepties et fadaises de ces esclavagistes 2.0, sombrant du coup dans un suivisme moutonnier, toujours à vous gratter la tête.

5 – Soyez travailleurs

Quel que soit le métier que vous faites, blogueur, Community Manager, entrepreneur, codeur, etc., soyez toujours à la tâche. Travailler, toujours travailler. N’ayez pas honte d’échouer ou de vous tromper. Tout le monde se trompe. Le travail bien fait aboutit au succès. Et vous vous en rendrez compte par vous-même : le succès fera le bruit à votre place. Les offres, les opportunités et autres vont vous courir après. C’est là que vous verrez que tous ce que les « Tout-sachant » avaient dit n’étaient que fadaise.

6 – Créer votre propre personnalité.

Dîtes clairement ce que vous pensez. Assumez les conséquences de vos actes. A force de vivre éternellement dans l’ombre des « Tout sachant », vous devenez une personne sans personnalité, qui ne peut réfléchir par lui-même, obligée de ne faire que des « Retweets ». Vivez votre vie, aimez votre vie et refuser surtout de vivre par procuration. Malheureusement, ce genre de personne, vous en trouverez beaucoup dans cette communauté. Faux culs jusqu’à l’os.

7 – Accepter de prendre des coups, mais ne surtout pas oublier d’en donner quand c’est nécessaire.

Les coups bas, vous allez en recevoir des tonnes. Esquivez ceux que vous pouvez. Souffrez en silence avec ceux que vous n’avez pas pu éviter. Votre résilience, face aux coups que vous prenez, fera de vous un « HOMME ». Nous sommes sur les réseaux sociaux, un monde planétaire ou tout le monde peut voir ce que vous faites. Vous pourrez être jugé en fonction des coups que vous recevez, par conséquent, n’acceptez pas toujours de souffrir en silence pour certains coups. Il faut rendre la monnaie de sa pièce à l’envoyeur, à la hauteur de sa bêtise. Qui qu’il soit (de préférence, commencez Inbox). S’il ne comprend pas, allumez-le publiquement. Dans tous les cas, il a plus à perdre que vous.

Exemple : si un grand frère frappe son petit frère, c’est un non-évènement, mais si c’est le contraire…


8
– Enfin, les personnes qui ont challengé ma mentalité.

Un grand frère de la communauté que j’aime particulièrement me dit toujours : « On ne cite pas ses contemporains ». Mais, ne pas citer certains contemporains serait un crime de lèse-majesté. C’est pourquoi, je vais faire mon Follow Friday #FF ici (on est vendredi pendant que j’écris le billet).

Israël Guébo : comme tout être humain, il a ses défauts, mais il a des qualités. Beaucoup de qualités. Quand j’étais dans le noir, rongé par le sentiment de peur, d’échec et de rejet, il a été le premier à me tendre la main. Il m’a montré l’art de manier le verbe. Il a fait sortir de moi le potentiel que j’avais, et m’a montré comment l’utiliser efficacement. Si vous avez des velléités d’embrasser le métier de journaliste, je vous le recommande.

Nnenna Nwakanma: c’est la maman 2.0 de la communauté. Si elle te traite d’enfoiré, c’est que tu es sauvé. Cette dame au grand cœur guidera vos pas, elle vous donnera la marche à suivre pour faire de vous l’un des meilleurs dans votre domaine. Quand vous prendrez contact avec elle, allez droit au but. Elle ne vous accordera que 5 minutes. Ces minutes vont valoir de l’or dans votre vie. Je vous la recommande vivement. Mais, n’en abusez pas s’il vous plaît, c’est ma mère à moi seul.

Mohamed Diaby: tout comme Israël, il a su me montrer le potentiel que j’avais au fond de moi, que je ne voyais pas. Chaque fois que j’ai fais une erreur, jamais il ne m’a livré à la vindicte populaire. Doucement, en inbox, il me montre et démontre ce que je dois faire ou ne pas faire. Lui aussi, je vous le recommande

Florent Youzan: dites-lui merci! Car, si je partage, aujourd’hui avec vous, ce guide de survie dans la nébuleuse communauté web, c’est grâce à lui. Il m’a montré ce qu’on appelle le partage, le don de soi, la folie, la passion. Car, ces valeurs, vous en aurez besoin pour parfaire vos projets. Si vous discutez avec Florent Youzan, et que vous n’avancez pas, c’est que vous avez un problème.

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :