La voie des sans voix

Hanny Tchelley seriez-vous devenue amnésique ?

0 190

hannyMadame ETIBOU,

Le 9 octobre 2014 à 5 h 02 mn, vous publiiez sur votre mur Facebook, et je cite :  » À La CPI, ce sont le Président Gbagbo et Charles Blé Goudé, deux de vos fils, pères, frères, amis, qui ont été déportés. Dans la Côte d’ivoire de plus de 60 ethnies, ce sont deux Bétés qui sont à la CPI ! Et vous, toute dignité bue, vous êtes dans une « stratégie de retour au pouvoir »? »

Je ne vais pas m’attarder sur certains détails, car vos premières phrases traduisent à elles seules le fond de votre pensée et le genre de personne que vous êtes réellement.

Mais, bien avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais vous donner un conseil : quand on est un personnage public, un leader d’opinion et de surcroît, une mère de famille, on doit se garder de tenir certains propos (en public)… encore moins sur Facebook, là où, il faut  »tourner sept fois ses doigts » avant d’écrire quoi que ce soit.

hanny

De tels propos, je les aurais entendus de la bouche d’un ivoirien lambda, que j’aurai dit : « Encore un écervelé ! ». Mais, venant de la vôtre, j’avoue que j’en perds mon Latin ou plutôt mon Dioula ! 

Je me rends compte (finalement) que les comportements et propos xénophobes et tribalistes dont parlait un certain Mamadou Koulibaly sont vrais.

Hanny Tchelley Etibou, vos propos ne sont pas tombés dans les oreilles de sourds.

Sans aucune retenue, vous vous êtes lancée dans une envolée lyrique aux caractères xénophobes voilés de tribalisme. « Dans La Côte D’ivoire De Plus De 60 Ethnies, Ce Sont 2 Bétés Qui Sont à La CPI ! Et vous, Toute Dignité Bue, Vous Êtes Dans une « Stratégie De Retour Au Pouvoir. (…) Un Intrus Vient Chez Vous Pour Violer Votre Mère, Et Ce Que Vous Trouvez Normal, C’est D’écarter Les Cuisses De Votre Propre Mère Afin De Faciliter La Pénétration Du Violeur ??? »

Le message est clair. Pas besoin d’être érudit pour comprendre ce que vous voulez nous faire comprendre ici: Laurent Gbagbo, le père Bété du FPI, est en prison. Son parti le FPI est dirigé par des fils  »bâtards » qui veulent reconquérir le pouvoir d’Etat. 

Qui sont donc ces fils indignes? Le Fpi serait-il la propriété privée des Bétés ?. Autant de questions que je me pose et que tout Ivoirien, doté d’un bon sens, se poserait.

Le Fpi serait-il devenu une affaire de Bété ? Je n’ose même pas y croire, ni même y penser.

Hanny Tchelley, seriez-vous devenue amnésique au point de tomber dans un déni total des faits? Et si tel est le cas, je me propose de vous rafraîchir la mémoire

Rappelez-vous en 2000, lorsque Robert Gueï voulait confisquer le pouvoir. Qui est descendu dans la rue comme un seul homme  »pour rendre ce qui appartenait à César à César  » ?
En 2002, n’est-ce pas le même peuple qui a dit non à la rébellion imposée à la côte d’ivoire par la France de Chirac ?

En 2004, n’est-ce pas encore ce même peuple qui est descendu dans les rues d’Abidjan à l’appel de du même Charles Blé Goudé. Pour dire non à une tentative de coup d’état. Je vois encore le peuple de Côte d’Ivoire braver les balles assassines de l’armée française sur les 2 ponts, l’aéroport FHB et à l’Hôtel Ivoire.

Hanny Tchelley Etibou, Madame  »On Est Ensemble », qu’est-ce qui n’a pas marché ? Avez-vous oublié que ce sont les mêmes propos qui ont plongé la côte d’Ivoire dans une crise sans fin ? Je me rappelle encore comme si c’était hier, le même Dramane, (Ouattara Alassane comme il veut bien se faire appeler aujourd’hui) au pupitre du forum pour la réconciliation dire :  »On ne veut pas que je sois candidat, parce que je viens du nord, parce que je suis musulman ». Dix ans plus tard, cette phrase mythique et mystique fait encore des ravages au sein de la population ivoirienne.

Avec du recul, je puis affirmer sans risque de me tromper, que vous faites preuve d’une inculture politique sans nom. Où étiez-vous lors du meeting de Gbagbo Laurent à Agboville ? Lorsqu’il disait :  »Si je devais seulement compter sur mes parents Bétés, je ne serai jamais Président » ?

Des années durant, Laurent Gbagbo a lutté contre la xénophobie, le tribalisme et j’en passe. Sa première femme est française, la deuxième est Abouré et la troisième est Malinké.
Hanny Tchelley, par vos élucubrations aux regains de tribalisme, vous démontrez une fois de plus votre ignorance, votre méconnaissance de l’histoire de notre mère patrie et celle du leader charismatique Laurent Gbagbo.

Si, et seulement si, vous aviez un minimum de culture, vous auriez su que de 2000 à 2011, ce sont toutes les ethnies de la côte d’ivoire, sans distinction aucune, qui se sont levés pour dire non à l’imposture de la France. Le peuple Wê en premier en a payé et paye encore un lourd tribut.

J’entends encore la voix de Roxane Tano, criant dans sa maison en feu à Guitrozon, luttant contre les flammes que les rebelles ont mises à sa case. Elle essaie de fuir le feu, le dozo lui tire deux balles dans le corps, son bras gauche ne fonctionne plus bien aujourd’hui. Et que dire de Jean-Baptiste à Diahoun, garçon de chez garçon (comme on le dit de façon triviale). Torturé et émasculé, il est aujourd’hui incapable de satisfaire son devoir conjugal. Comment oublier Déhi Monhinely Parfaite, qui à 17 ans, s’est faite violer à tour de rôle par une horde de rebelles à la libido débordante, et ce pendant 4 mois.

Hanny Tchelley, pour votre gouverne, je tiens à vous informer que toutes ces personnes sont d’ethnie Guéré. Et ce n’est que seulement la face visible de l’iceberg. Vous êtes tellement imbue de votre petite personne sans importance, que vous, la femme Bété vous croyez au-dessus des autres peuples. Les Bétés seraient-ils devenus la nouvelle « race aryenne » de Côte d’ivoire ?

Les faits sont sacrés et les commentaires sont libres. Les faits sont là : 10 ans durant, les ivoiriens dans leur totalité se sont battus – jusqu’à la mort pour certains – pour Gbagbo.

Pensez-vous un jour que si tous les peuples de Côte d’Ivoire décident de laisser le Fpi à la nouvelle « race aryenne » Bété. Que deviendra le FPI de Gbagbo ? Je l’affirme sans crainte que le FPI ne sera rien d’autre qu’un parti de sorciers, rongés par l’aigreur de la perte du pouvoir.

Vous, oui vous, Hanny Tchélley ! Qui vous a érigé aujourd’hui en donneuse de leçons ? Où étiez-vous quand les bombes pleuvaient sur la résidence du président Gbagbo ? Où étiez-vous lorsque les enfants ivoiriens mouraient sous les balles assassines des FRCI de Dramane Ouattara et de la Force Licorne ?

Vous osez ouvrir la bouche pour parler aujourd’hui de « fier Bété ». Hanny Tchelley, c’est vous qui avez raison. Merci de nous ouvrir les yeux et les oreilles !

Pendant longtemps, nous n’avions pas compris que le FPI appartenait aux seuls Bétés. Maintenant que vous nous informez, nous allons prendre nos dispositions.

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :