La voie des sans voix

La fin de Microsoft Windows XP, une potentielle bombe à retardement

0 75

msFin de vie de Windows XP et Office 2003 : Microsoft veut renforcer la sensibilisation des entreprises sur les menaces et dangers avant la date butoir du 8 Avril 2014.

En effet, Microsoft WCA rencontrera les organisations professionnelles et les médias économiques de l’Afrique de l’Ouest et du Centre pour un déjeuner-débat autour de la fin de support du système d’exploitation Windows XP. Les échanges porteront sur les risques inhérents à cette situation et les moyens de renforcer la sensibilisation auprès des chefs d’entreprises.

En Afrique de l’Ouest et du Centre, près de 80% des entreprises disposent des ordinateurs qui utilisent le système d’exploitation Windows XP et la suite logicielle Office 2003. Pourtant, comme annoncé depuis plusieurs mois, le 8 Avril 2014, Microsoft n’apportera plus aucun support aux utilisateurs/clients et cessera de publier des mises à jour de sécurité sur ces produits.

Cette situation va engendrer d’énormes problèmes, notamment ceux liés à la sécurité des données informatiques en entreprise. En effet, les ordinateurs deviendront vulnérables à toutes sortes d’attaques pirates : virus destructeurs, logiciels espions nuisibles et autres logiciels malveillants qui occasionneront le vol et la perte des informations et des données professionnelles. Car, il faut bien comprendre que les logiciels antivirus ne pourront plus être efficaces lorsque Windows XP ne sera plus pris en charge. La menace est donc grande pour les entreprises et le compte à rebours n’est pas loin de zéro.

Tous les secteurs d’activités sont concernés et sous la menace. La preuve. Certaines grandes banques ont encore leurs distributeurs automatiques de billets fonctionnant sous le système d’exploitation Windows XP. Pis, certains de ces DAB sont d’ailleurs même trop vieux pour tourner sous des logiciels plus modernes, plus sécurisés comme Windows 7 ou Windows 8. Il est facile d’imaginer les dangers auxquels s’exposent ces établissements financiers lorsque, incapables d’avoir des mises à jour d’antivirus adaptés, ils verront les données de leurs clients disparaître ou aux mains de pirates.

 Les administrations publiques, grandes utilisatrices Windows XP et Office 2003, malheureusement encore sourdes à la sensibilisation, ne sont pas en reste. Des milliers d’ordinateurs, que ce soit dans les hôpitaux, dans l’armée, dans les universités, etc. seront livrés aux menaces pirates.

 Victoria N’Dee, Marketing and Communications Lead à Microsoft West and Central Africa a d’ailleurs bien résumé la situation: « Tous autant que nous sommes, nous échangeons quotidiennement un volume impressionnant de données via clés USB, Internet, etc. Il suffit d’imaginer la perte de ces informations pour se rendre

compte de la gravité de la situation. Nous sommes tous impliqués. Microsoft, ses partenaires, ses clients et surtout les médias qui doivent prendre leur part dans cette campagne de sensibilisation en donnant l’avertissement à l’intention des utilisateurs, car la menace est réelle et les dangers ne sont pas à minimiser. »

En dehors des risques sécuritaires (confidentialité, fiabilité des données), la fin de support de XP impliquera un dysfonctionnement des ordinateurs en entreprise, des dépenses en maintenance avec pour conséquence de fréquentes interruptions d’activités et une baisse de la productivité.

Il faut rappeler qu’après plusieurs rencontres professionnelles, conférences de presse, campagnes publicitaires voire des offres promotionnelles (programme Get To modern), le débat posé par Microsoft vient comme une énième action de mise en garde. Car, certaines entreprises sous-estiment la menace et continuent d’ignorer la nécessité de migrer vers un système d’exploitation plus récent.

Pour cette discussion, Microsoft réunira ses experts, ses partenaires, les organisations professionnelles et les médias autour du thème : Fin de support de Windows XP: Renforcer la prévention avant l’échéance du 8 Avril 2014. Il a été débattu en quatre points:

Axe 1 : Pourquoi migrer de Windows XP vers Windows 8 ? (dangers et risques, etc.)

Axe 2: Les étapes pour une migration réussie, contribution de Microsoft et partenaires.

Axe 3: Migration, quels réels avantages ?

Axe 4 : Campagne de prévention: appui des organisations professionnelles et missions des médias.

 Il est prévu dans, les semaines qui suivent une intensification de sensibilisation et l’utilisation des canaux de communication de toutes les organisations professionnelles. Lors de ces débats, Microsoft insistera sur le fait qu’il existe tout un mécanisme pour aider les entreprises à réussir leur migration de Windows XP vers Windows 7 ou 8. “L’ensemble du processus n’est pas figé ; chaque migration est adaptée aux besoins de l’entreprise concernée » a indiqué Ndee Uwadoka.

 La migration a certes un coût, mais, après avril 2014, la note sera sans doute deux fois plus salée, car il faudra, en ce moment-là, faire face à la fois aux charges de récupération de données perdues et à la migration elle-même. Dès maintenant, les entreprises sont appelées à ne pas risquer la perte des données de leurs entreprises.

SOURCE: j & m Group Médias et Technologies

commentaires
Chargement...
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir plus de billets et de chroniques !
Merci pour l'enregistrement. Vous devez confirmer votre adresse email avant de pouvoir vous envoyer. Vérifiez votre courrier électronique et suivez les instructions.
Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont sécurisées et ne seront jamais partagées.
Ne manquez pas. Inscrivez-vous aujourd'hui.
×
×
WordPress Popup Plugin
%d blogueurs aiment cette page :